En route vers l’ouest

Derniers instants sur la terre ferme avant de rempiler sur une longue nav’ vers l’Australie.

Quais de Papeete le 2 Août 2022, date qui restera gravée dans l’histoire de ce voyage.

Nouveau voilier, nouvelle destination, à 10h les amarres sont larguées et le cap mis à l’ouest. L’équipage du Louarn-kozh, vieux renard en breton, m’accepte avec ma bicyclette à son bord en direction de Brisbane sur la côte est Australienne à quelques 4000 miles nautiques.
Un sincère merci à Noël, Henri, Philippe pour qui l’organisation a légérement été bousculé par mon arrivée rocambolesque à bord, seul et non pas à deux.
En effet, Sandrine ne fait plus partie de l’équipage et c’est sans elle que nous avons pris la mer en direction de Huahine, Bora-bora, îles Cook, Fiji, Nouvelle-calédonie et enfin l’Australie. Temporairement du moins, nos chemins doivent se séparer ici en Polynésie, cette terre qui a tant alimentée notre imaginaire, mais qui désormais nous sépare. Cette aventure est rude et elle nous a sans doute cabossée.

Ascension du mont Rotui à Moorea. Le Louarn-kozh est bien mouillé en contre-bas dans la baie d’Opunohu.

La suite:

Ma détermination est si forte que je ne peux laisser filer ce rêve que l’on réalise une seule fois dans sa vie. Je mesure également la chance que j’ai de pouvoir l’entreprendre. Bien que la chance ne fasse avancer ni les voiliers, ni le vélo, avoir un passeport français, un métier qui permet de le financer, mais surtout un mental d’acier aide énormément pour barouder dans ces conditions pas si simples. Trouver des voiliers, toujours s’adapter, remettre en question la moindre notion de confort sont des écoles incroyablement enrichissantes mais aussi usantes. Les règles du jeu sont ainsi. Elles me plaisent.

Positive attitude, voilà le secret.

Devant moi, la traversée à vélo de l’Australie et de l’Asie m’appelle. Le désert Australien rouge, brulant, Uluru, le Népal, l’Himalaya, l’Iran sont désormais les moteurs de mon avancée pour rejoindre le détroit du Bosphore, dernier rempart avant l’Europe et la France. La route est encore longue, remplis d’imprévus, mais si belle.

Ces défis sont aussi excitants que fous au même titre que de traverser les océans de la planète sur les voilier des autres me direz vous. Positive attitude pour toujours !!!

Publié par Un Tour d'Aile

Tour du monde à vélo, voilier-stop et parapente.

2 commentaires sur « En route vers l’ouest »

Laisser un commentaire

Copy Protected by Chetan's WP-Copyprotect.
%d blogueurs aiment cette page :